Connaître le nombre de points de son permis


Vos n’êtes pas encore titulaire du permis ou alors vous avez réussi l’examen depuis déjà très longtemps. Dans les deux cas, savoir combien il vous reste de points est utile et important à savoir. Un site OFFICIEL vous permet de connaître cette information, de plus c’est GRATUIT.

Quel conducteur êtes vous ?

La certitude d’être un bon conducteur peut vous faire prendre des risques. L’avantage avec la connaissance de ce qu’il vous reste comme points sur le permis, est que vous n’aurez plus la crainte d’une arrestation et d’une immobilisation du véhicule.

Si vous ne connaissez le nombre vos points pourrez savoir quand penser à faire un stage de récupération de points. Ces stages coutent souvent aux environs des 200 euros. Ces stages sont là globalement pour vous sensibiliser à a prudence et à la sécurité routière. Ils servent aussi et surtout à vous faire récupérer 4 points sur votre permis de conduire

Un site OFFICIEL vous informe.

La connaissance du nombre de points qu’il vous reste, vous donnera un indice sur quel conducteur vous êtes, prudent, négligeant ou véritable danger. Bien sûr l’indication du nombre des points donnée ne correspond qu’au nombre de reprises où vous vous êtes fait prendre.

Loin de moi, l’idée de vous engager à faire les contrevenants sur une portion de voies publiques ouvertes à la circulation, où vous connaissez les emplacements des radars. De plus, savoir où ont es emplacements des radars ne vous permettra jamais d’éviter les radars mobiles. La prudence vous assure  une plus grande mesure de limiter les risques d’accidents et aussi de ne pas devenir un danger pour les autres.

Conseils pratiques :

– Prenez la peine de regarder ce site via notre lien régulièrement pour savoir notamment quand passer des stages de récupérations de points.

– Soyez prudent et ne conduisez pas en fonction de votre connaissance des emplacements de radars, n’oubliez pas que la plupart des accidents ont lieu sur des itinéraires souvent empruntés par les conducteurs.

Lien du site du Ministère de l’Intérieur :

http://ow.ly/CC2sr

Laisser un commentaire